L'Amour Au Temps De La Peste

by Potence

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.

about

Enregistré et Mixé en Avril 2016 par Steph Tanker - DISVLAR studio
Masterisé par Will Killingsworth - Dead Air Studio

Potence :

Anto - Aurel - Nico - Sylvain

Layout flo impure

Merci à tous ceux qui nous ont aidé de près ou de loin pour réaliser cet album.
Do it Together!

credits

released May 5, 2017

tags

license

all rights reserved

about

Potence Besançon, France

POTENCE (Besançon-Strashbourg) est un groupe à tendance crust/screamo rentre dedans avec des personnes de Géraniüm, Human Compost, Black Code et Daïtro.
Formé en Décembre 2014, il se compose de Anto, Aurélien, Nico et Sylv1.
Punk is love.
... more

contact / help

Contact Potence

Streaming and
Download help

Track Name: Crépuscule De L'Idole
Crépuscule de l’idole

Noyé dans la pénombre d’une existence sans sel.
Une vie qui manque de goût et de lumière.
Tu te débats à l’aveugle, frappant les airs dans tous les sens.
Tu hurles dans l’obscurité, espérant que ta voix faiblissante
amènera la lumière.

Mais ton Dieu ne t’entends pas, ton Dieu est mort.
Ton Esprit est mort.
On a éteint la lumière, on a fermé la porte.
Ce qui était vrai ne l’est plus.
Ce qui est un rêve ne l’est plus.


Twilight of the idol


Drowned in the shadow of an existence without salt.
A life that is short of taste and light.
You struggle blindfolded, hit the air in all directions.
You scream in the dark, hope that your weakening voice
will bring the light.

But your God does not hear you, your God is dead.
Your Spirit is dead.
The light is off, the door is locked.
What was true is not anymore.
What is a dream is not anymore.
Track Name: La Leçon Du Pointeur De Doigt
La leçon du Pointeur de doigt


Toujours prêt à statuer sur ce qui est bien, ce qui est mal
Toujours prêt à reconnaître les bons des mauvais
On se positionne en victime et en bourreau
Pour être sûr de ne choquer personne.

On ne marche pas sur un fil, il est entre nos jambes
Aveuglé par notre vanité, on ne se rend compte de rien

Toujours prêt à donner, toujours prêt à recevoir, une bonne leçon
Mais au final, qu’est ce qu’on a retenu de tout ça ?


The lesson of the finger pointer


Always ready to rule on what is good, what is evil.
Always ready to distinguish the good from the bad.
We take a stand as victim and executioner
To be sure not to shock anyone.

We do not walk on a wire, it is between our legs.
Blinded by our vanity, we don’t notice anything.

Always ready to give, always ready to receive, a good lesson.
But in the end, what do we gain from it ?
Track Name: La Machine Dure
La machine Dure


On a rien à y gagner mais on a tout à y perdre.
C’est une fuite en avant.
Une chute perpétuelle vers le néant.
Une succession de chutes qui nous propulse en avant.

Bien plus qu’une fuite, c’est une machine sans frein,
Pilotée par l’envie d’y croire toujours et encore.

C’est une machine qui marche à la sueur et à la hargne, au sang et à la détermination.
Quand d’autres se laissent choir en attendant le néant.


Hard machine


There is nothing to earn from
but everything to loose.
This is a headlong rush,
A perpetual fall to the void.
A succession of falls that propels us in front.

More than a rush, this is a brakeless machine,
Piloted by the wish of believing in it always and again.

This is a machine that works with sweat and aggressiveness, with blood and determination.
When the others let themselves fall while waiting for the void.
Track Name: Le Discours De Ta Méthode
Le discours de ta méthode


Armé du bras de la justice.
Eclairé par la puissance de bien juger.
Tu t’avances comme un sénateur.
Gonflé de tes certitudes et prêt à faire ta grande morale.

Aujourd’hui, je suis fatigué de faire semblant, fatigué d’être raisonnable.
Aujourd’hui, j’ai envie de m’accepter, de m’aimer et
d’embrasser mes défauts.
Ce sont les seuls à ne jamais me décevoir.
Ils sont à l’origine et à la conclusion.

Ta morale d’adulte peut bien aller se faire voir ailleurs.


The discourse of your method


Armed with the hand of justice.
Illuminated by the force of good jugdement.
You come as a senator.
Pumped with your beliefs and ready to enforce your moral ethics.

Today, i am too tired to pretend, too tired to be reasonable.
Today, i want to accept myself, to like myself and to embrace my defaults.
They are the only ones who never deceive me.
They are at the beginning and at the end.

Your grown-up morales can go take a hike.
Track Name: Cercle Vicieux, Éternel Retour
Cercle vicieux, éternel retour


La Stratégie du pire porte enfin ses fruits.
Nous voilà sidérés par la violence des monstres que nous avons engendrés
A combattre des monstres, on en devient un soi-même...

C’est la meilleure des occasions pour justifier notre propre barbarie

« C’est pas moi, c’est les autres »
« C’est pas moi, c’est eux qui ont commencé »


Vicious circle, eternal return


The strategy of the worst finally comes into fruitation.
Here we are stunned by the violence of monsters that we
have generated.
In fighting monsters, we’ve become monsters ourselves...

This is the best occasion to justify our own barbarity

« It’s not me, it’s the others »
« It’s not me, they started it »
Track Name: Le Conte Du Fascisme Ordinaire
Le conte du fascisme ordinaire


Attention, les puants sont de retour, les puants sont de sortie
J’entends des voix que j’imaginais mortes et enterrées refaire surface
Et parler de plus en plus fort.

Y’a trop de gens qui ont mal à la tête,
Y’a trop de gens qui parlent plus haut que leur voix
Y’a trop de gens qui ont peur de leurs ombres,
Y’a trop de gens qui n’aiment pas, qui n’aiment rien
Y’a trop de gens qui croient savoir mieux que toi

Les urnes sont vides à crever
Ca sent la merde dans l’isoloir
Qu’est ce qu’on a fait pour en arriver là,
Qu’est ce qu’on a pas fait?


The tale of the ordinary fascism


Beware, the bloated are coming, the bloated are back.
I hear voices I imagined dead and buried coming to the surface
And speaking louder and louder.

Too many people not right in the head,
Too many people who speak higher than their voice,
Too many people who are afraid of their own shadow,
Too many people who don’t like, who don’t like anything,
Too many people who think they know better than you.

The urns are completely empty.
It smells like shit in the voting booth
How did we get here ?
What did we not do ?
Track Name: Votre Vieillesse Est Notre Naufrage
Votre vieillesse est notre naufrage


Trahi par ton corps
Trahi par ta jeunesse
Trahi par ta suffisance
Et ton ego démesuré

Le venin d’un crotale circule dans tes veines
Gangrenant ton essence vitale, ton esprit, ta beauté.

Trahi par ta fureur et ton désir,
Te voilà las, déclinant et fatigué.
Porté disparu, laissé pour mort
Sur le champ d’horreur.

Ta vie se vide.


Your old age is our failure


Betrayed by your body
Betrayed by your youth
Betrayed by your conceit
And your excessive ego

Venom of a rattlesnake circulates in your veins
Contaminating your vital essence, your spirit, your beauty.

Betrayed by your frenzy and your desire,
Here you are weary, declining and tired.
Reported missing, left for dead
On the horror field.

Your life is emptying.
Track Name: L'Amour Au Temps De La Peste
L’amour au temps de la peste


Le présent est obscur.
Le futur semble encore pire.
Le futur semble encore loin.
Je ne sais pas si je dois avancer.
Je ne sais pas si je dois m’arrêter.

J’avance à l’aveugle, je te regarde avec les mains.
Je ne vois pas d’avenir sans cela.
Je ne vois pas l’avenir derrière moi.

Le monde s’effondre autour de nous, brûlé vif et abruti par la peur.
Spectateur de la violence qui ne dit pas son nom.
Je regarde par-dessus mon épaule et je vois.
Je vois la lumière au bout du tunnel.
Elle m’attend.
Elle me veut.
Elle...


Love at the time of the plague


The present is dark.
The future seems to be worse.
The future seems to be farther away.
I don’t know if I must go on.
I don’t know if I must stop.

I’m coming blindfolded,
I’m looking at you with my hands.
I don’t see the future without it.
I don’t see the future behind me.

The world is collapsing around us, burnt alive and
dumbed by fear.
Spectator of violence we say not his name.
I look over my shoulder and I see.
I see the light at the end of the tunnel.
She’s waiting for me.
She wants me.
She...